Le malade imaginaire (1996)

de Molière

théâtre par Astyanax

 

Extraits

(Acte I, Scène 1ere)

Argan
Trois et deux font cinq, et cinq font dix, et dix font vingt. Trois et deux font cinq. « Plus, du vingt-quatrième, un petit clystère insinuatif, préparatif et rémollient, pour amollir, humecter et rafraîchir les entrailles de monsieur. » Ce qui me plaît de monsieur Fleurant, mon apothicaire, c’est que ses parties sont toujours fort civiles : « les entrailles de monsieur, trente sols. »

(Acte II, Scène 5)

Cléante (chantant)
Belle philis, c’est trop, c’est trop souffrir ;
Rompons ce dur silence et m’ouvrez vos pensées
Apprenez-moi ma destinée :
Faut-il vivre ? Faut-il mourir ?

Angélique (répondant en chantant)
Vous me voyez Tircis, triste et mélancolique
Aux apprêts de l’hymen dont vous vous alarmez :
Je lève les yeux au ciel, je vous regarde, je soupire,
C’est vous en dire assez.

(Troisième Intermède)

Praeses
Savantissimi doctores
Medicinoe professores,
Qui hic assemblati estis,
Et vos, altri messiores
Sententiarum facultatis
Fidels executores,
Chirurgiani et apothicari,
Atque tota compania aussi,
Salus honor et argentum,
Atque bonum appetitum.

Chorus
Bene, bene respondere
Bene, bene respondere
Dignus, dignus, dignus est intrare
In nostro docto corpore.
[…]

Praeses
De non jamais te servire
de remediis aucunis
Quam de ceux seulement doctae Facultatis
Maladus duût-il crevare
Et mori de suo malo.

Mise en Scène : Betrand Pascual

Avec :
Laurence Atalaphe, Véronique Barbeau, Christophe Cauvin, Gabriel Chang, Caroline Destermes, Thomas Herson, Anne-Laure Mangou, Nathalie Poidevin, Aurélie Vialle.

Voir toutes les pièces