Le Tartuffe (1995)

de Molière

théâtre par Astyanax

 

Extraits

(Acte III, Scène 6)

Tartuffe
Oui, mon frère, je suis un méchant, un coupable.
Un malheureux pécheur tout plein d’iniquité,
Le plus grand scélérat qui jamais ait été.
Chaque instant de ma vie est chargé de souillures ;
Elle n’est qu’un amas de crimes et d’ordures,
Et je vois que le Ciel, pour ma punition,
Me veut mortifier en cette occasion.
De quelque grand forfait qu’on me puisse reprendre,
Je n’ai garde d’avoir l’orgueil de m’en défendre.
Croyez ce qu’on vous dit, armez votre courroux,
Et comme un criminel chassez-moi de chez vous.

(Acte IV, Scène 5)

Tartuffe
Ce langage à comprendre est assez difficile,
Madame, et vous parliez tantôt d’un autre style.

Elmire
Ah ! Si d’un tel refus vous êtes en courroux,
Que le cœur d’une femme est mal connu de vous !
Et que vous savez peu ce qu’il veut faire entendre
Lorsque si faiblement on le voit se défendre.

[...]

Tartuffe
Pour moi, je crois si peu mériter vos bontés,
Je doute du bonheur de mes témérités ;
Et je ne croirai rien, que vous n’ayez, madame,
Par des réalités su convaincre ma flamme.

Elmire
Mon Dieu, que votre amour en vrai tyran agit,
Et qu’en un trouble étrange il me jette l’esprit !
Que sur les cœurs il prend un furieux empire
et qu’avec violence il veut ce qu’il désire !

Mise en Scène : Betrand Pascual

Avec :
Christophe Cauvin, Gabriel Chang, Caroline Destermes, Davy Fournié, Thomas Herson, Anne-Laure Mangou, Caroline Martinet, Nathalie Poidevin, Aurélie Vialle.

Voir toutes les pièces