Jeannot, Margot et Poucet (2002)

adapté de Jacob et Wilhelm Grimm / Charles Perrault

théâtre par Astyamioches

 

Six, sept, huit, neuf, dix ans, tels étaient leurs âges au commencement d'Astyamioches. Huit, neuf, dix, onze, douze: nous en sommes là, autre commencement. Fragilité des presqu'adolescents, quand ils tentent de se dégager de l'empreinte des adultes.

"Au bois il y a un oiseau, son chant vous arrête et vous fait rougir" dit Rimbaud.

Nous avons tous été portés, nous avons tous été nourris. Cela ne s'oublie pas, cela s'ancre profond ventre mère et bras des autres. Un jour on fait dînette, un jour, disette...

"Il y a quand on a faim et soif, quelqu'un qui vous chasse" dit Rimbaud.

Au creux de la forêt marchent Jeannot, Margot, Poucet, petits cailloux blancs qui remènent inféconds au logis, petites miettes de pain qui, lâche antidote, s'estompent volatiles...

Au creux de la forêt marchent Jeannot, Margot, Poucet, "troupe de petits comédiens en costume" dit Rimbaud.

La mère ne nourrit ni ne porte. Mais d'épaules en mains, d'arbre en rivière, de grand frère en oiseau...le jeu de contrepoids éclot. Nous aimerions les voir imbriqués, ployants, aériens, ces petits comédiens comme ces danseurs ou ces artistes de cirque qui soutiennent d'autres corps. Or, c'est en une touchante instabilité qu'ils parlent et se meuvent...Huit, neuf, dix, onze, douze, ils en sont là.

Un jour, ils sortent de la forêt et prennent conscience de leurs visages et de leurs corps: retrouver à travers soi l'adulte qui a bercé; revenir ainsi à sa propre naissance eau de la rivière... Etrange chemin qui entraîne vers l'ailleurs, vers l'autre pour ramener à soi.

Si vous apercevez cette petite troupe, à la lisière de la forêt, soyez accueillants, laissez vous porter aussi...

Mise en Scène : Caroline Destermes, Sophie Chassaing

Avec :
Katia Baro, Adèle Bizot, Maxime Bizot, Antoine Christophoul, Amélie Courtine, Audrey Mercier, Camille Pascual, Léa Pillot, Antoine Rocher, Guillaume Seiler.

Voir toutes les pièces