L'association (1993)

L'association a pour but de promouvoir le théâtre classique ou moderne en cherchant toujours à servir le texte. Composée d'une troupe à l'origine (d'où le nom de Troupe de l'Astyanax), l'association grandira vite et fera des émules. Aujourd'hui, nous cherchons toujours à servir ces textes qui nous ont accompagné durant notre jeunesse, mais nous avons aussi touché aux textes contemporains ou aux créations. Les acteurs d'hier sont devenus metteurs en scène et nous avons vu la relève s'épanouir et certains de nos parents s'aventurer sur nos terres, avec notre bénédiction qui plus est... Pour la plupart d'entre nous, le théâtre n'est pas seulement un loisirs, c'est une passion qui nous accompagne systématiquement. C'est une réplique qui revient au détours de la conversation, c'est le souvenir d'une représentation ou la joie de découvrir ou redécouvrir à chaque fois un auteur en incarnant un peu de lui-même dans ses pièces...

C'est cette passion qui nous anime que nous cherchons à vous faire partager sur les planches, et, comme l'aurait dit Shakespeare :

Si nous, ombres, vous avons déplu,
Alors figurez-vous seulement que vous n'avez fait qu'un somme [...]
Et ne condamnez pas pas plus la futilité de notre motif
Que vous ne l'auriez fait d'un songe. [...]
Si nous avons la chance imméritée d'échapper à vos sifflets,
Nous ferons mieux une autre fois. [...]
Accordez-moi vos mains, si nous sommes amis,
Alors nous aurons reçu notre récompense.

 

 

Un peu d'histoire...

Saison 2017

Cette année nous commençons à représenter Nous, les héros, de Jean-Luc Lagarce. Première à Villennes pour le Xème festival de théâtre de la dite ville. Toujours accueillis chaleureusement, nous avons un public d'une cinquantaine de spectateurs, un peu déroutés au départ par l'ambiance Lagarce, puis conquis et émus.
Quelques erreurs (texte, mise en place un peu trop lente pour une comédienne en particulier, erreurs d'une autre, dernier fragment pas assez audible et à retravailler) que nous débriefons le mercredi suivant.
Aucune photo n'a été prise, mais il y en aura le 25 novembre.
Un nouveau régisseur a rejoint la troupe, car Jordane n'est plus disponible. Néhémie Dufour, alias Nem, en école de cinéma, qui fait ses premières expériences de régie et se débrouille magnifiquement!

Cette année, nous préparions :


Saison 2016

Après avoir joué Les Cuisinières dans plusieurs festivals, nous envisageons de jouer Victor ou les enfants au pouvoir, de Roger Vitrac. Mais changement de programme, pour de multiples raisons, donc Bertrand nous propose la préparation de Nous les Héros, de Jean-Luc Lagarce.
C'est un texte magnifique et difficile. Les 10 comédiens sont presque toujours tous sur scène. 3 musiciens nous accompagnent (chant, guitare, accordéon, clarinette), sur des musiques du folklore yiddish et klezmer. Eric nous quitte, Bertrand reprend le rôle de Max, Juliette nous rejoint comme comédienne et danseuse.

Cette année, nous préparions :


    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/web/NL-7429/astyanax/www/class/histo.php on line 46

Saison 2015

Cette année nous jouons Les Cuisinières de Carlo Goldoni.

Cette année, nous préparions :


    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/web/NL-7429/astyanax/www/class/histo.php on line 46

Saison 2014

Depuis le temps qu'on les attend, les voici enfin, Les Cuisinières. La troupe en a commencé la préparation en 2012! Une recette compliquée et qui demande à être longtemps mijotée...

Cette année, nous préparions :


Saison 2013

Je fume une clope et on y va

Cette année, nous préparions :

  • création de Noémie Trancoso (Divers)

Saison 2010

En attendant Godot, les Monologues du Coeur

Cette année, nous préparions :


Saison 2009

Cactus Chamalo

Cette année, nous préparions :


Saison 2008

La Cantatrice Chauve, Assassine, et le festival de théâtre de Vernouillet.

Cette année, nous préparions :


Saison 2007

2007 nous calme, enfin, pas tout à fait puisque les Viocques ébouriffent leurs plumes avec @Turcaret@ , et que BrouHaHa se lance sur un vaste chantier avec @Ivanov@.

Cette année, nous préparions :

  • Ivanov de Anton Tchekhov (Brou Ha Ha)

Saison 2006

Tandis que les viocques continuent à représenter les femmes jalouses, une nouvelle pièce se prépare: TURCARET, de Alain-René Lesage. C'est une pièce difficile, qui ne parvient pas à faire oublier le charme de Goldoni. En ce début 2006, les femmes jalouses se présenteront à nouveau à Villennes et Bonnières.

Trois acteurs issus de Brouhaha
préparent Cactus Parano, pièce écrite par Noémie Trancoso et Matthias Chang, une histoire très noire de flics déjantés et hallucinés. 15 rôles, 4 acteurs. Un régal!!La pièce va par la suite être jouée de nombreuses fois, en banlieue et à Paris
Les Astyamioches préparent 10 petits nègres, une adaptation du roman d'Agatha Christie, et commencent les représentations en juin.
Cette année 2006 verra aussi la participation de l'Astyanax au grand spectacle son et lumière de Verneuil:Sous les aulnes du roy. Brouhaha, dirigés par Christophe Cauvin, prépare un projet théâtre et cinéma sur deux ans: Ivanov d'Anton Tchekhov.

Le premier festival de théâtre de Vernouillet, les Comédialesse déroulera en octobre, et présentara 4 jours de spectacle, réunissant l'Astyanax avec Turcaret, 10 petits nègres, Cactus Parano, , la troupe Andromède, les comédiens de la tour.

Cette année, nous préparions :


Saison 2005

C'est l'année où, enfin, les Viocques se lâchent. Plus de retenue, des cancans, rien que des cancans autour d'une femme de petite vertu, enfin, c'est ce qu'en pensent les femmes jalouses. Pas de Cupidon sur les planches, mais l'argent, un peu de reste de carnaval, des hommes qui, comme toujours, mènent la barque, ou du moins le croient-ils tant qu'ils ont l'oeil ouvert, et des femmes, leurs femmes et celle d'un autre, dont la maison est bien accueillante.

Un vrai plaisir,aussi bien pour le public que pour les acteurs, qui la joueront à Médan, Villennes, Verneuil, Vernouillet, Bonnières. Et un petit séminaire, le temps d'un week-end pour le FLEP à Bonnières. Le succès pointe le bout de son nez.

Toujours cette année-là, Brou Ha Ha revient sur l'Antiquité avec, cette fois, ZEUS!, une création de François Debas. Comme Christophe Cauvin entre dans la vie professionnelle d'intermittent du spectacle, c'est Baptiste Furic qui se charge de la mise en scène....Pas facile!!!!

Une nouvelle tournée du côté de Peyrolles en Provence, histoire de jouer un peu plus Zeus! et de réunir la troupe pour quelques jours de travail et de vacances.

Une troisième pièce pour 2005, Monsieur de Pourceaugnac, est présentée par les Astyamioches sous la direction de Caroline Destermes.

Cette année, nous préparions :


Saison 2004

Les mioches continuent leur petit bonhomme de chemin, avec du Molière, les Viocques leur emboîtent le pas et se paient le luxe de jouer deux pièces d'affilé : Les acteurs de bonne foi, au milieu du public, enchainant sur l'esprit de contradition, de du Fresny.

Quant à Brou Ha Ha, non contents de revoir Molière à la sauce bobo, ils nous gratifient d'une seconde tournée dans le Sud où sera également jouée Morceaux de Vian !

Cette année, nous préparions :


Saison 2003

Riche, elle le fût cette saison, avec la première de la troupe Astyaviocques, qui s'initient au théâtre brillament sur "Les Femmes Savantes" de Molière, alors que les Astyamioches grandissent à tel point qu'on se demande s'il faut encore les appeler des mioches !
Brou Ha Ha créé du Goldoni, en replaçant "Les Rustres" dans le Paris des années trente et se permet même de l'envoyer tourner dans le Sud de la France. Pendant quinze jours, la pièce sera représentée sur les places de villages, châteaux, villages vacances pour le plus grand bonheur des acteurs et de leur public. Si tout va bien, le festival de Peyrolles-en-Provence les réinvitera pour la saison 2004. Que du bon !
Enfin, une première création "hors-troupes", avec "Morceaux de Vian", d'après l'oeuvre de Boris Vian qui continue sur la saison 2004.

Cette année voit aussi la création du site sur lequel vous naviguez, avec plus d'infos, de photos et des réservations facilités : il était temps ! Avec tout ça, que va-t-il se passer de nouveau en 2004 ? Patience, ça arrive, et ça devrait vous plaire !

Cette année, nous préparions :


Saison 2002

Cette année, après les 'mioches, c'est au tour des 'viocques de faire leur entrée sur scène puisque la troupe des Astyaviocques débarque dans les Femmes Savantes de Molière, sous la direction de Bertrand Pascual.

Les jeunes de Brou Ha Ha se lancent dans la tragédie avec le succès de la saison : Oedipe | Antigone, deux pièces de Jean Anouilh et les Astyamioches adaptent Perault et Grimm dans Jeannot, Margot et Poucet, qui est jouée (entre autres) à l'espace Maurice Béjart au profit de CAHOU, l'association pour les orphelins d'Ukraine.

Cette année, nous préparions :


Saison 2001

Retour à Shakespeare pour l'Astyanax, puisque nous montons Le songe d'une nuit d'été, dans une adaptation de Bertrand Pascual, sur la musique de l'opéra de Britten (A Midsummer night's dream).

La troupe Calliope décide de cesser ses activités, par manque de motivation et d'implication. Gabriel Chang et Caroline Destermes, ses metteurs en scène, estiment en effet qu'un bon théâtre est incompatible avec un travail sans investissement. C'est une page qui se tourne, mais tous deux continuent cependant à animer ou à aider les deux jeunes troupes de l'association.

La Troupe Brou Ha Ha continue son bonhomme de chemin, et monte On ne badine pas avec l'amour, d'Alfred de Musset. Les jeunes acteurs font l'apprentissage de la rigueur et découvrent la difficulté de ce texte magnifique.

Astyamioches nous éblouit une seconde fois, en montant un nouveau conte : Peter Pan, adapté par Caroline Destermes et Sophie Chassaing de Sir James Matthew Barrie.

Enfin, la seconde édition des Théâtrales se déroule à la salle Maëterlinck de Médan du 8 au 10 Juin, avec cinq spectacles dont celui des comédiens de la Tour, de Triel avec l'Astronome de Didier Van Cauwelaert, et la création de Xing Xing Cheng, Rêve Doré, qui nous émeut une fois de plus, et que nous nous promettons de réinviter dès que possible.

Cette année, nous préparions :


Saison 2000

Une année chargée !

Côté Astyanax, Il Campiello, de Goldoni, acclammé par le public a été joué cinq fois pendant la saison et repris à l'Automne au Festival de Théâtre de Sartrouville. Une pièce qui nous a donné du fil à retordre en répétition, mais quel succès et quel plaisir à l'arrivée !

Côté Calliope, l'Ile des Esclaves, de Marivaux, et des fables de La Fontaine en première partie, jouées cinq fois et qui marquent la dernière réalisation de la troupe...

Côté Brou Ha Ha, Le Divorce, de Jean-François Regnard, premiers pas pour ces jeunes comédiens qui nous on déjà prouvé leur implication et qui promettent énormément.

Côté Astyamioches, La Belle et la Bête, jouée pendant le festival a suscité beaucoup d'émotions et a su conquérir une salle comble !

Enfin, pour tous les amoureux de la scène, l'Astyanax a organisé fin juin son premier festival de théâtre : Les Théâtrales.

Cette année, nous préparions :


Saison 1999

Après l'avoir préparé en séminaire, nous abordons la mise en scène proprement dite de Et caetera, ou tout ce qui reste et qu'on ne vous dira pas. La pièce n'est pas simple, et sa mise en scène encore moins. L'auteur, Hanlet Fulham, nous a fait don d'une oeuvre au goût nouveau pour notre troupe, plus habituée aux pièces classiques. Elle parle d'une enfant qui porte en elle le poids de son histoire familiale, d'un artiste qui sculpte sans cesse le même corps, d'une mère qui refuse les tâches et les efface à grand renfort de javel, d'un mari perdu, dépassé par les évènements. Nous y investirons notre énergie avec cette impression tenace de pénétrer dans l'intimité de l'auteur à travers nos tirades...
Nous la jouerons trois fois, mais ne nous ne comptons pas nous arrêter là. L'impression d'un dossier de presse doit nous permettre de nous faire un peu plus connaître.

Côté Calliope, l'année est mouvementée avec l'abandon d'une pièce et le départ de quatre actrices. Malgré tout, nous monterons en trois mois deux pièces courtes de Molière, La Jalousie du Barbouillé et le Mariage Forcé, qui seront représentées deux fois.

Enfin, la troupe du Collège E. Zola se distingue de nouveau par la qualité de son spectacle, et par l'envie de ses acteurs d'intégrer l'association. Il n'y a plus de place dans les autres troupes ? Qu'importe, nous créerons deux troupes cette année : Brou Ha Ha, formée par les anciens acteurs du Collège et dirigée par Christophe Cauvin, et Astyamioches, atelier théâtre qui s'adresse aux 8-12 ans dirigés par Caroline Destermes.

Cette année, nous préparions :


Saison 1998

Shakespeare fait de nouveau vibrer nos coeurs dans La Nuit des Rois, ou tout ce que vous voudrez. Cette fois, ni banquet ni danses, mais toujours des chants, et une scénographie plus originale avec deux scènes de part et d'autre des spectateurs.

Le séminaire de St-Martin (Normandie) est l'occasion de découvrir notre plus ambitieux projet : Et caetera, ou tout ce qui reste et qu'on ne vous dira pas.

Cette année est aussi celle de la révélation de Calliope dans deux courtes pièces : La Mandragore, de Machiavel et Les Acteurs de Bonne Foi, de Marivaux. Dirigée désormais par Caroline Destermes et Gabriel Chang, la troupe compte une dizaine de comédiens âgés de 16 à 18 ans. Ils représenteront trois fois dans la région.

Cette année, nous préparions :


Saison 1997

Exit Molière et bienvenue à Shakespeare ! Périclès, Prince de Tyr, est notre nouveau pari. Nous avons décidé de respecter le mode de représentation adopté par l'auteur. Celui d'un banquet. C'est, dans la pièce, celui qui célèbre l'anniversaire de la princesse, et c'est, pour nous, le prétexte qui nous manquait pour faire entrer réellement le spectateur dans la danse. Notre pièce sera articulée autour d'un repas où l'on chantera et boira. A cette occasion, nous intégrons dans la troupe quatre chanteurs et une musicienne.
La pièce est longue (4h), mais nous comptons sur le repas pour détendre l'atmosphère de ce périple de 14 ans...

C'est cette année que nous inaugurons un nouveau mode de travail : le "séminaire" d'été, à Loches, au sud de Tour, où nous répétons la pièce de l'année suivante.

1997 est aussi l'année de la création d'une deuxième troupe, annexe de la troupe principale qui prendra vite le nom de Calliope.
A l'origine, elle vient de l'envie de quatre actrices de la troupe de collège de 1996 qui souhaitent continuer le théâtre. Nous les accueillons et leur permettons de monter leur projet : Jeu Lugubre, une adaptation libre de la chanson du groupe Queen "Bohemian Rhapsody". La pièce est courte mais sert de tremplin à la nouvelle troupe et d'essai pour nous.

Cette année, nous préparions :


Saison 1996

Molière est une fois de plus à l'affiche cette année avec le Malade Imaginaire. Mais, comme l'année précédente, nous montons une deuxième pièce : Les Fausses Confidences de Marivaux.

Cette année, nous préparions :


Saison 1995

Deux pièces sont au programme pour notre troisième année : Le Tartuffe, de Molière, et l'Enfer-Me-Ment, pièce en cinq actes manqués de Serge Palin.

Cette dernière pièce est dure, complexe, tant et si bien que trois acteurs abandonnent en milieu d'année, plus à l'aise dans le répertoire classique que leur offre Molière. Malgré tout, de nouveaux acteurs reprennent les rôles en un mois, et, à force de travail, parviennent à monter la pièce à Paris.
Elle sera représentée 11 fois au théâtre Clavel, dans le XIXème avec plus ou moins de spectateurs. Qu'importe, le pari est tenu, et l'expérience plus que jamais enrichissante.

Parallèlement, nous avons monté le Tartuffe que nous représentons de nouveau au Château de Monbouan, mais en intérieur cette fois... Un Tartuffe un peu plus osé, un peu plus audacieux. Celui qui nous plaît, et qui nous vaudra même quelques remarques gênées...

Cette année, nous préparions :


Saison 1994

Suite à la réussite de l'an passé, nous décidons de ne pas en rester là, et créons une association loi-1901 que l'on appellera "Astyanax", du nom du fils d'Andromaque.
Mais nous sommes encore jeunes et, par dérision, transformons le fier cheval de Troie en un plus amusant cheval à bascule.

Cette année, non content de nous faire passer à la comédie, en montant Les Femmes Savantes, de Molière, notre metteur en scène, le même Bertrand Pascual que l'an passé, nous propose une tournée estivale au Château de Monbouan, près de Vitré.
C'est donc fin juillet, après avoir un peu rodé la pièce, que nous nous lançons dans l'aventure. Nous y représenterons deux fois en plein air devant un public ravi de voir ainsi rajeuni le perron du château plusieurs fois centenaire.

Nous y faisons aussi une rencontre. Celle de Serge Palin, ami de Bertrand Pascual, qui devant notre performance, nous propose sa pièce : l'Enfer-Me-Ment.

Cette année, nous préparions :


Saison 1993

Bertrand Pascual, professeur de français au Collège E. Zola, de Vernouillet décide de créer un atelier théâtre.
C'est notre première expérience du théâtre. En un an, nous montons Andromaque, tragédie en cinq actes de Jean Racine. Le public est indulgent, et il nous gratifie d'applaudissements et de vivats à la hauteur de notre investissement.

Cette année, nous préparions :